N'oublies pas de t'inscrire à la newsletter pour être tenu informé des nouveaux articles : Formulaire sur la barre latérale gauche du blog. Bonne visite !

La blogosphère : L’envers du décor

La blogosphère, l'envers du décor - La Petite Frenchie

Hello les Frenchies !

Et voilà, nous y sommes presque… La Petite Frenchie va bientôt fêter ses 4 années au sein de la blogosphère. À cette occasion, j’avais envie (ou plutôt besoin ?) de vous écrire un article Humeur pour vous parler un peu de mon ressenti sur ce monde 2.0 si particulier. Un milieu qui a malheureusement bien changé en 4 ans. Pour 2017, j’ai envie de virer toutes ces ondes négatives et je pense que je n’y arriverais pas, si je ne vide pas mon esprit de tout ça. Alors quoi de mieux que de mon blog comme remède thérapeutique ? Vous êtes prêt à jouer les apprentis psychologues ? Allé, promis la consultation ne durera que 2 heures ! Vous pouvez m’envoyer la facture à l’adresse suivante : lapetitefrenchie@outlook.fr !

Je me rappelle encore comme si c’était hier quand j’ai décidé de me lancer dans cette aventure, un certain 19 Février 2013. Jamais je n’aurais pu imaginer être encore là quatre ans plus tard et surtout que VOUS vous soyez là après autant de temps. Même si certains sont arrivés il y a peu. Je sais qu’il y en a qui me suivent depuis mes tout débuts, ou presque. Comment vous faites pour encore me supporter ? Haha. Plus sérieusement, aujourd’hui, au risque d’en décevoir certaines, je ne vais pas vous parler de maquillage, mode comme je le fais habituellement. Cette fois, je vais simplement papoter avec vous. Chose que je fais rarement au final sur ce blog.

La blogosphère : Un monde qui a bien changé !

En quatre ans de blog, j’ai pu constaté un réel changement au sein de la blogosphère. Nous sommes beaucoup à le dire que ce n’est plus comme avant. Cela en deviendrait presque chiant, je sais. Mais si autant le disent, c’est tout simplement parce que c’est un réel constat. Parfois, j’aimerais revenir à mes tout débuts. Même si j’étais clairement moins lue au moins, l’atmosphère était tout de même plus saine. Désormais, être blogueuse peut être un métier. Cela s’est démocratisé et dans un sens, tant mieux !! Cependant, cela a aussi ces travers.

Articles sponsorisés, partenariats, cela a mis l’eau à la bouche de beaucoup et, selon moi, beaucoup se sont lancés pour les mauvaises raisons (sans plus ou moins se l’avouer). Personnellement, j’ai commencé bien avant que tout ça se développe. Bien évidemment que je ne crache pas dans la soupe de collaborer avec des marques au quotidien et d’avoir fait de mon blog mon métier actuellement. Loin de là. Et il n’y a pas que des blogueuses intéressées, fort heureusement (Je ne mets pas tout le monde dans le même panier attention). Toutefois, je reste persuadée que tout cet engouement autour des blogs (et de YouTube aussi par la même occasion) à jouer sur l’ambiance au sein de la blogosphère et du monde virtuel en général.

Et puis, avec l’arrivée d’Instagram, n’en parlons pas, (ne vous inquiétez pas, je développe son cas juste après!), les blogs ont subi comme un ras de marée. Et personnellement, j’aurais préféré éviter la vague !

Alors, attention, bien que ce monde ait bien changé et que je le déplore, je reste toujours aussi contente de faire partie de cette aventure. Mais il ne faut pas se leurrer, ce n’est vraiment plus ce que c’était. Soyons tout de même lucides, c’est un monde de filles. Déjà qu’en temps normal, dans la « vraie vie », les nanas entre elles sont atroces. Vous n’imaginez même pas alors ce que cela peut donner dans la blogosphère. Comme je le dis souvent, on ne peut pas s’entendre toutes bien les unes avec les autres, c’est normal. Il y a des affinités qui se créent, comme dans la vie réelle. Vous ne vous entendez pas avec tout le monde, si ? Et bien chez les blogueuses, c’est pareil. Beaucoup de gens ont du mal à comprendre cela d’ailleurs.

Blogosphère : L'envers du décor - La Petite Frenchie

Dans la vie de tous les jours, je ne suis pas quelqu’un d’hypocrite. Je ne fais pas des sourires par devant et des sales coups par derrière. Les faux semblants, très peu pour moi. Il était donc pour moi hors de question d’adopter une attitude fausse en tant que blogueuse. Quitte à me faire détester par certaines, au moins, je suis honnête avec moi-même. Je ne sais malheureusement pas faire semblant. Certaines attitudes de blogueuses me révoltent alors, non je ne peux pas cautionner ça les yeux fermés. Franchement, des fois, je me dirais presque que j’aurais mieux faire de faire l’hypocrite, cela m’aurait attiré moins d’emmerdes ! Haha.

Il y a 4 ans justement, lorsque certaines blogueuses ne s’entendaient pas spécialement, cela se résumait à simplement s’ignorer dans le plus grand respect. Désormais, ça t’insulte sur les réseaux sociaux, ça t’agresse aux événements et j’en passe (Et là, non, je n’exagère pas! C’est du vécu). Bref, des personnes prêtes à tout pour réussir, quitte à en oublier ce qu’est le mot « respect ». Des fois, j’ai l’impression d’être revenue en maternelle. L’ignorance est le meilleur des mépris, voilà mon credo ! Bon ok, des fois, c’est difficile d’ignorer complètement mais j’essaie au mieux.

Bref, fin 2015 et durant toute l’année 2016, j’ai appris à mes dépends que ce milieu devenait très malsain. D’ailleurs, un énorme merci à vous qui m’avait toujours soutenu dans ces moments là ! Mais également à mes proches sans qui je n’aurais eu autant de forces que je n’en ai eu ! Je peux vous le dire, il faut parfois être très très fort psychologiquement. Je suis quelqu’un de très naïf, j’essaye toujours de me persuader qu’il y a du bon en chacun. C’est comme cela que je me suis faite avoir plus d’une fois ! À cause de tout ça, je suis devenue très méfiante, parfois sûrement trop. À force de déceptions, j’ai beaucoup de mal à discerner les gens sincères de ceux qui me veulent du mal. J’aimerais de nouveau retrouver cette bonne ambiance où on ne te disait pas bonjour en fonction de ton nombre d’abonnés Instagram…

Le cas d’Instagram

Tiens, parlons-en ! Parfois, j’ai envie de crier « Instagram, je te déteste » ! Pourtant, c’est mon réseau social préféré. J’adore partager de belles photos, répondre à vos commentaires, aller liker vos photos, etc. Mais la montée d’Instagram a failli signer l’arrêt de mort des blogs. Je dis « failli » car dernièrement, j’ai trouvé que la balance commençait légèrement à s’inverser. Mais pour combien de temps ?

Désormais auprès des marques, mon compte Instagram a quasi plus de valeur que mon blog. WTF ? Ce sont deux contenus complètement différents. Bien que je ne dénigre absolument pas les Instagrameuses et ce qu’elles produisent, j’en suis moi-même une au final (Piqûre de rappel sur la définition d’instagrameur : Toute personne possédant un compte Instagram. Youhou! Je vais pouvoir annoncer à mon chéri qu’il est lieu aussi instagrameur. Il va être en joie haha #LePetitFrenchie).

Avoir un blog et avoir un compte Instagram sont deux choses bien distinctes. Cela ne demande absolument pas le même temps de travail. Je ne vais pas plus développer ce point car sinon demain on y est encore haha. Mais si le sujet vous intéresse, j’y consacrerai peut-être un article complet prochainement.

Pour vous la faire courte, cela me révolte (ouais carrément! haha) de voir certaines prétendre être blogueuse alors qu’elles n’ont qu’un compte Instagram (et le mot « Instablogger » fût créé…). Ou pire, certaines ouvrent un blog simplement afin d’avoir la légitimé de mettre « blogger » dans leur description Instagram. Vous voyez que je dis un peu trop les choses. Je suis sûre que là certaines ont déjà le poil qui se hérisse en me lisant. Bien sûr que ce type de cas ne représente qu’une minorité. Mais il faut tout de même le souligner car cela discrédite celles qui le font avec le coeur et non pas pour avoir la dernière montre Daniel Wellington.

Je résume les choses grossièrement avec beaucoup de second degré mais il est important pour moi que les gens se rendent compte de la différence. Des fois, j’hésite à vous faire des daily vlogs pour que vous vous rendiez compte de la masse de travail que cela représente d’avoir juste un blog. Sachant que moi, j’ai aussi une chaîne YouTube, une page Facebook, Twitter, Instagram et Snapchat. Si je devais compter mes heures, je serais bien au-delà des 35 heures !

Entre YouTube et Instagram, les blogs sont de moins en moins lues. Je trouve cela vraiment dommage car il y a beaucoup de blogueuses qui font un travail de dingue et elles ne sont pas « récompensées » à leur juste valeur. Ce qui est contradictoire puisque je vous ai remercié récemment d’être de plus en plus nombreux à lire mon blog. Mais, de manière générale, pour être lue, j’ai l’impression de devoir fournir 3 fois plus de travail qu’avant. J’ai même de temps en temps le sentiment que mon blog est devenu inutile. Désormais, les gens se contentent du peu d’informations données sous une photo Instagram.

Mais face à tout ça, à tout ce fléau, j’ai décidé de faire de la résistance haha. J’ai encore tellement de choses à partager avec vous ici, sur ce blog que je ne compte pas abandonner tout ce que j’ai réussi à bâtir en 4 ans.

La blogosphère, l'envers du décor - La Petite Frenchie

Ne gardez que le positif !

Comme je vous le disais en introduction de cet article, en 2017, j’ai envie de sortir de toutes ces mauvaises ondes et de ne plus prêter attention à toutes ces personnes nocives et malhonnêtes. Bien que je ne vous le montrais pas, dernièrement tout ça m’a beaucoup pesé.

J’ai beaucoup de chance car j’ai une communauté en or. Vous êtes toujours réactifs. Je discute beaucoup avec vous surtout sur Snapchat où je parle très régulièrement avec certaines de tout et de rien. Quand je regarde toutes les plateformes où je suis présente, j’ai peu de haters et je reçois rarement des commentaires insultants ou de remarques déplacées. Je suis fière d’avoir créé avec vous cette communauté. Et, j’ai une pensée toute particulière pour la team Snapchat ou plutôt devrais-je dire la #TeamPastèques ! Cette team est d’ailleurs née suite à une énième attaque d’instagrameuses à mon égard. Vous voyez que l’on peut tirer du positif dans quelque chose qui est, de base, négatif.

Vous l’aurez compris, j’ai été longtemps nostalgique de ce qu’était la blogosphère avant. Désormais, j’ai envie de vivre l’instant présent, d’accepter que tout cela a bien changé et de continuer mon petit bout de chemin tout en restant moi-même et en ne tombant surtout pas dans les nombreux vices du virtuel. Cette idée d’article m’est venue il y a quelques jours en discutant avec une copine qui, de base, est une abonnée. Elle m’a posé beaucoup de questions au sujet du blog, de l’ambiance, etc. Et elle était loin de s’imaginer tout l’envers du décor.

Bien évidemment, cet article n’est pas fait pour déclencher une guerre ou pointer du doigt quiconque. Je le fais simplement pour être honnête avec vous et pour vous partager mon ressenti de ces derniers mois. Je suis quelqu’un qui garde beaucoup les choses pour elle mais des fois, cela fait aussi du bien de s’exprimer. Chaque épreuve est une leçon de vie.

Aujourd’hui, je veux laisser toute cette négativité qui émane de tout ça derrière moi. Et j’espère vraiment que vous aurez compris le vrai sens de cet article sans déformer quoique ce soit. Ce n’est jamais évident de dire ce que l’on pense sans que tout ne soit déformé. Mais je prends le risque, car dernièrement j’ai quand même reçu pas mal de questions concernant ce sujet sur Snapchat. Donc voilà, vous savez ce que j’en pense. Maintenant, je vais de l’avant et j’espère que cette année 2017 sera encore plus belle à vos côtés.

J’espère que cet article humeur vous aura plu. N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez et si vous souhaitez plus d’articles de ce type où j’aborde divers sujets (pas uniquement concernant la blogosphère d’ailleurs!)

 

La Petite Frenchie

La Petite Frenchie blog toulouse

VOS PETITS MOTS ♡
share
4
4 Responses
  • audreydu32
    16 . 01 . 2017

    C’est sûr c’est comme dans la vie, pas tout rose… 😘

  • chicasderevista
    17 . 01 . 2017

    Complètement d’accord avec toi sur tous les points que tu as évoqué.
    Je ne supporte vraiment pas ces filles qui se proclament « insta blogger ». Bien souvent elles finissent par ouvrir un blog alors qu’elles n’arraitaient pas de dire qu’elles n’en feraient jamais…
    Instagram me déçoit de plus en plus.

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *